La classe inversée, c’est quoi ?

La classe inversée n’est pas une méthode unique, ni une révolution, ni une vérité. C’est simplement un changement de vision, un changement d’approche.

Le constat de base est simple, les connaissances sont facilement accessibles via les livres ou internet. Donc pourquoi garder une vision de l’enseignement où le prof dispense le savoir à des élèves qui doivent le retenir ? Cette façon de voir l’enseignement fut utile lors de sa mise en place. En effet, les livres étaient rares et seul l’enseignant y avait accès. Dans la classe, il faisait alors la lecture et les élèves, n’ayant pas le livre, se devaient de retenir la leçon. Ce schéma n’est plus pertinent pour les utilisateurs de la classe inversée.

Cet article suit l’annonce de ma participation à des cours en ligne. Mon but est d’apprendre des nouvelles choses en suivant ces cours, de vous en faire part et pourquoi pas, vous donnez envie d’en suivre également.

Les principes

Devoirs et théorie en classe inversée

Dans les classes inversées, la relation cours-devoirs est revue. Les élèves ne viennent pas en classe pour suivre un cours et ne rentrent pas chez eux pour faire des exercices. En effet, la transmission des notions qui est habituellement faite en classe ne nécessite pas la présence de l’enseignant. Une vidéo, un podcast ou un texte peut remplir ce rôle. Pour réaliser les exercices, il faut comprendre. Et si ce n’est pas compris, il faut pouvoir poser des questions. La présence de l’enseignant est importante à ce moment. Donc pour caricaturer, la classe inversée ramène les exercices en classe et la découverte de la matière à la maison.

Illustration du comparatif classe traditionnelle et classe inversée.
Illustration du comparatif classe traditionnelle et classe inversée. Auteur: AJC traduit par Bob l’ami des petits.

La classe inversée, un outil, pas une méthode !

J’ai déjà fait cette distinction en parlant des Mind maps. L’idée est que l’outil n’est pas une recette à appliquer telle quelle mais peut être utilisé de différentes manières. Il existe d’ailleurs presque autant de classes inversées qu’il y a d’enseignants qui l’utilisent. Cet outil est utilisable avec beaucoup de méthodes différentes. Il est possible de le faire avec une approche par projet, en travail individuel, pour la résolution de tâches complexes, le tutorat entre élèves, des jeux de rôle ou des travaux de groupe. Il est aussi possible d’y intégrer des moments de transmission. La classe inversée est un outil adaptable à différentes situations ce qui permet aussi de répondre au besoin de variation des élèves et de l’enseignant.

Je n’ai pas fait le tour du sujet bien sûr. Je n’ai d’ailleurs pas encore fini mon MOOC. D’autres articles viendront compléter celui-ci. N’hésitez pas à faire un tour sur l’article annonce afin de trouver un lien vers les autres.

Laisser un commentaire