Pourquoi faire carrière dans l’enseignement ?

« Tu n’as rien trouvé alors t’as fait prof ? » Combien de fois ai-je déjà entendu cette phrase ?… Trop ! 😕  Comme si l’enseignement ne pouvait pas être un objectif de carrière en lui-même, un souhait réel pour s’épanouir. En effet, si j’en suis arrivé à ma prise de fonction dans l’enseignement, ce n’est pas par hasard ou défaut!

Dans cette article, vous découvrirez pourquoi je ne me considère pas fou d’être devenu enseignant ! Quelles sont les motivations qui m’ont fait choisir ce fabuleux métier ! Et en quoi c’est un métier qui répond à mes souhaits. Après, peut-être que vous aussi vous aurez envie de venir faire carrière… qui sait ? 😉

Comment cette carrière m’est-elle venue ?

J’aime comprendre les choses alors je suis curieux. Et généralement, je comprenais vite les cours. Il arrivait donc régulièrement que j’explique certaines matières à d’autres… et j’aimais bien. Il faut chercher le bon exemple pour faire comprendre et aussi éviter le « tout fait » afin de faire intégrer la matière.

En fin d’humanité, j’ai commencé l’animation de jeunes durant les vacances. Dans la mesure du possible, je souhaitais pouvoir continuer ce travail. Seulement, j’étais suffisamment lucide pour me dire qu’avec 20 jours de congé pour un boulot standart, je n’allais clairement pas les passer à ça.

J’ai donc cherché un métier qui pourrait combiner tout ça. Je ne connais pas tous les métiers du monde mais en tant qu’élève, il y en a un qui m’est vite venu en tête…(suspense)… enseignant ! Se mettre à la place des petits bonhommes qui s’agitent devant nous du matin au soir ? … J’ai alors réfléchi un peu plus pour voir si c’était une bonne idée d’être un de ces petits bonhommes 😉

Un point de vue plus réfléchi sur la carrière

Alors, je suis curieux, j’aime expliquer et j’ai besoin de congés pour continuer l’animation. L’enseignement, c’est fait pour moi ? J’ai réfléchi afin de voir ce que j’aimerais comme critère pour mon futur emploi et voir si je les retrouvais dans l’enseignement. Ne connaissant pas réellement le monde du travail, je me suis basé sur mon expérience de job d’été dans l’animation. Qu’est-ce qui faisait que je souhaitais pouvoir continuer d’animer des enfants.

  • J’aime le contact avec les jeunes. Je le trouve vrai, riche et diversifié. Je ne dis pas qu’il n’est pas comme ça ailleurs mais pas toujours.
  • Quand je travaille avec des jeunes, je me sens responsable. On ne peut pas faire n’importe quoi, il y a des réels impacts dans leur vie. Faire bien les choses, ça a du sens.
  • Je me sens libre. Il y a des objectifs imposés mais je suis en accord avec eux et la manière d’y arriver m’est propre. Je suis aussi assez libre dans l’organisation de mon travail. Certes il doit être fait mais je peux le faire dimanche si j’ai des choses le samedi, par exemple.
  • C’est un travail collaboratif. Je suis seul face à ma classe mais il y a d’autres personnes qui donnent ce cours, qui enseignent à cette classe, qui font partie de l’équipe pédagogique de l’établissement. Il y des contacts et de la coordination à chaque niveau.

Une fois la carrière testée

Voici quelques réflexions après ma première expérience d’enseignant.

  • La remise en question et la réflexion ! Quand je fais quelque chose, je vois généralement assez vite si c’est bien ou non. Ça me permet de rectifier le tir ou de confirmer ma pratique.

    L'image n'est pas passée mais c'était Chaplin dans les Temps modernes ;-)
    Répétition parfois, répétition identique jamais !
  • C’est dynamique. Il y a des choses à faire et certaines échéances.
  • Je ne fais pas toujours la même chose. Même si je donne certains cours en double, ils ne se passent pas de la même manière. Aussi, à côté des cours, je dois les préparer, les évaluer, réaliser différentes activités, accompagner des sorties,… Je ne pas l’impression de faire en boucle la même activité.

 

Pour moi, me lancer dans l’enseignement fut un acte réfléchi ! Et je le referais… pour l’instant du moins 😉 Une autre histoire sera de comment je l’ai fait…

D’ici là, dites-moi pourquoi vous vous êtes lancé(e) (ou lancerez) dans une carrière dans l’enseignement ou, pourquoi JAMAIS AU GRAND JAMAIS dans l’enseignement ?

Laisser un commentaire